Gestion des déchets

Principaux moteurs et bénéfices de la démarche pour une entreprise

Une bonne gestion de la fin de vie de produits passe désormais par la connaissance d’un certain nombre d’informations techniques, économiques, environnementales et réglementaires :

  • la caractérisation des gisements de produits en fin de vie et l’identification de leur composition en vue de leur valorisation,
  • l’identification des débouchés et les solutions de traitement, ainsi que les opportunités d'augmenter l'éco-efficacité de la gestion d'un produit en fin de vie,
  • la détermination et l’évaluation des possibilités de substitution de traitement de fin de vie,
  • l’établissement d’une hiérarchie dans les pistes d'amélioration en matière de politique déchets (tant pour une entreprise que pour une collectivité locale),
  • l’évaluation du bénéfice environnemental potentiel d’une modification du traitement de déchets pour les collectivités locales,
  • l’évaluation des filières de produits en fin de vie ou des procédés de traitement par des analyses multicritères comprenant un point de vue technique, économique et environnemental et ainsi contribuer à la bonne évaluation de la fin de vie d’un produit dans une démarche d’éco-conception,
  • l’anticipation les exigences liées à la réglementation et aux demandes, des clients (veille en matière de substances dangereuses dans le domaine de l'électronique, écolabel pouvant influencer la demande etc.),
  • l’évaluation de la pertinence des directives ; la hiérarchie bien connue des filières de gestion de fin de vie n’est pas toujours valable (par exemple le recyclage n’est pas toujours la plus pertinente des filières à considérer contrairement aux idées reçues).

Une offre de services adaptée

PwC a développé une compétence en matière d'évaluation environnementale et économique des filières de traitement et recyclage de déchets. Cette compétence s'illustre par la quantification de l'impact environnemental de scénarios alternatifs de gestion des déchets depuis l'extraction de matières premières jusqu'à l'assimilation des déchets par l'environnement ou leur revalorisation.

En savoir plus

Un exemple concret : Etude sur l’opportunité du tri et du recyclage des emballages ménagers plastiques autres que bouteilles et flacons

Enjeux/besoin client

En vue d’atteindre les objectifs ambitieux de recyclage des déchets fixés dans le cadre du Grenelle de l’environnement, des organismes publics ont réfléchi dès 2009 à une éventuelle extension de la consigne de tri aux ménages concernant les emballages plastiques autre que bouteilles et flacons. Cette extension pose toutefois beaucoup de questions techniques, économiques et environnementales pour mesurer son intérêt.

Approches conjointes

  • Une analyse technique et économique, visant à confirmer la faisabilité technique d’une extension des consignes de tri à l’ensemble des emballages plastiques et à en chiffrer les coûts
  • Une analyse environnementale complète, conforme aux principes de l’analyse de cycle de vie (ACV) des produits définis dans la norme ISO 14 040 visant à évaluer l’intérêt environnemental d’une extension des consignes de tri
  • En complément, une identification et une analyse des principaux facteurs de risques qui pourraient être associés à cette mise en place d’un nouveau schéma de collecte sélective fondé sur une ouverture totale des consignes de tri aux emballages plastiques

Résultats/Bénéfices

  • Validation de la possibilité d’une augmentation du taux de recyclage des emballages plastiques en France
  • Le recyclage de ces fractions de plastiques s’est avéré pertinent, une expérimentation est actuellement en cours sur le terrain

Un exemple concret : Etude annuelle pour un organisme agréé sur le calcul du prix de revient et d’un indice de référence du calcin en Europe hors France (étude menée chaque année depuis 2002 par PwC)

Enjeux/besoin client

Cet organisme agréé a pour mission d’accompagner, superviser et organiser le tri, la collecte sélective et le recyclage des emballages ménagers en France. Pour le verre, le prix de reprise à l’issue de la collecte sélective versé aux collectivités territoriales par les verriers est annuel et évolue depuis 2005 selon un indice d’évolution.

Approche

Cette mission consiste à évaluer l’évolution des prix de revient du calcin entre les années n-2 et n-1 dans plusieurs usines verrières situées dans l’Union Européenne (hors France) suivant une méthodologie donnée.

Résultats/Bénéfices

Déterminer l’indice d’évolution du prix en Europe hors France, afin d’appliquer ce même indice au prix de reprise français.